Est-ce-que vous respirez?

En ces temps de chaos lié au Coronavirus, où nous sommes oppressés, où nous nous adaptons à notre nouvelle vie personnelle avec les mesures de confinement qui s’étire, où nous devons faire face à une nouvelle vie professionnelle avec les risques de contagion lors de l’exercice de notre métier, assurer nos responsabilités de dirigeants qui nous confrontent à des choix inédits, aménager le télétravail… nous pouvons ressentir de la peur, des doutes, de l’anxiété. Dans ce contexte:

Respirons-nous, vraiment?

Je ne sais pas que mon diaphragme est bloqué :

Vivre en pleine conscience, c’est le cadeau caché de notre confinement. Tenez, juste-là, maintenant: est-ce-que vous sentez votre respiration ? Sentez-vous vos poumons se gonfler, l’air pénétrer par vos narines puis ressortir? Sentez-vous l’air déambuler dans votre corps? Sentez-vous cette respiration qui vous permet d’injecter de l’oxygène dans chaque cellule de votre corps, de votre sang, de votre cerveau?

Bravo: maintenant vous savez que vous savez respirer!

Apprenez à relâcher votre diaphragme. Le diaphragme est le muscle inspirateur qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Si vous le contractez, vous inspirez faiblement, vous pouvez même être en apnée. Pensez au poisson hors du bocal: vous avez l’image? L’apnée vous empêche de réfléchir, vous contracte, vous crispe, vous ride: Respirez!

Les remèdes:

La cohérence cardiaque: La cohérence cardiaque est un exercice magique qui vous demande 5′ et dont les bénéfices durent plusieurs heures. Le CHU de Lille a créé une application gratuite à télécharger sur votre mobile “CardioZen” Vous respirez au rythme des vagues ou du ruisseau pendant 5 minutes et votre cerveau reçoit des messages positifs. Convaincu que “tout va bien”, il vous envoie de l’énergie positive pendant plusieurs heures. La formule magique de la cohérence cardiaque est: 5 x 3 x 6 (5 minutes trois fois par jour, 6 respirations par séquence)

Les pauses en télétravail: individuelles ou collectives : Arrêtez-vous toutes les 30′, que vous soyez seul ou en réunion à plusieurs. Mettez un chronomètre en marche. A la sonnerie: Levez-vous, ouvrez les épaules, faites que les omoplates se rejoignent dans le dos, ouvrez le diaphragme, étirez-vous (bras tendus vers le ciel), inspirez et expirez x 5 fois. A chaque respiration faites retomber vos épaules et abaissez-les sur l’expiration. Vous détendrez aussi votre cou et votre dos. Rasseyez-vous, décroisez les jambes, pieds à plat dans le sol. Vous êtes relié(e), vous êtes ancré(e)

L’expiration du lion: c’est une expiration tirée de la pratique du pranayama en yoga et qui a pour effet de vous détendre totalement. Prenez une grande inspiration (ventrale de préférence en gonflant le ventre) puis expirer par le fond de la gorge en tirant la langue, les yeux qui louchent. C’est aussi détendant de faire la grimace. N’oubliez pas de couper la caméra!

Vous l’aurez compris, la respiration est essentielle. Elle nous permet de nous relaxer, de nous détendre, de nourrir et d’apaiser notre mental. N’est-ce-pas essentiel dans cette période extra-ordinaire?

Le COVID-19 l’a bien compris, lui, puisque c’est exactement à cet endroit-là qu’il nous rend vulnérable. Alors, goûtons ce plaisir, cette chance que nous avons d’entendre et de vivre notre respiration qui nous tient en vie.

Armelle Stoltz est coach professionnelle en organisation et en leadership, pour une empreinte humaine positive.

About Author

armelleS